• Hegel
Hegel

Hegel

Quelle est aujourd'hui la tâche impartie à la pensée ? Telle est la question au centre de l'explication avec Hegel que t ente ici Heidegger. Pour Hegel, la philosophie doit prendre la forme de la science et déposer son vieux nom d'« amour du savoir » pour devenir savoir effectivement réel. Mais ce savoir absolu auquel elle prétend accéder est-il autre chose en vérité que la confirmation de l'oubli initial qui s'est joué avec l'appréhension de l'être sous le signe du logos ? Et si la science de la logique, loin de l'universalité inconditionnée qu'elle croit atteindre, restait en fait prisonnière de l'histoire très relative qu'elle achève ? En mettant au jour les présupposés de la philosophie hégélienne, Heidegger non seulement plonge au coeur de métaphysique occidentale, mais prépare les conditions de son dépassement. Ce volume consacré à Hegel a paru en 1993 comme tome 68 de l'Édition intégrale des Ouvres de Martin Heidegger. Il regroupe deux traités non publiés du vivant de l'auteur : le premier, La Négativité est un ensemble de notes rédigées en 1938/39 et 1941 ; le second, Éclaircissement de l'Introduction à la Phénoménologie de l'esprit de Hegel, est un commentaire écrit en 1942 qui annonce, mais en suivant une autre progression, celui publié en 1950 sous le titre « Hegel et son concept de l'expérience » dans les Chemins qui ne mènent nulle part. Centrés sur des moments différents de l'ouvre hégélienne, la Science de la logique et la Phénoménologie de l'esprit, ces deux traités sont à bien des égards complémentaires et constituent une pièce maîtresse de l'explication que Heidegger a engagée avec Hegel dès l'époque d'Être et Temps pour la poursuivre, en des modes divers, tout au long de son chemin de pensée. Voir la suite

  • 207078410X

  • Gallimard

  • Bibliothèque Philosophie