• La main de rodin
La main de rodin

La main de rodin

La main de Rodin roman Trente ans de création, trente ans d'internement : c'est en ces termes lapidaires qu'on résume gé néralement la biographie de Camille Claudel. Et si Camille Claudel, au cours de cette longue séquestration, avait pu quitter son asile, ne serait-ce que quelques jours... Qu'aurait-elle fait de sa liberté retrouvée ? « Hiver 1917. Camille Claudel est autorisée à quitter l'asile de Montdevergues, où elle est internée depuis quatre ans. Retour à Paris, en pleine guerre : où aller ? Chez Rodin, le 'maître' et amant auquel elle a si longtemps prêté sa main, et qui lui a toujours refusé la sienne ? Chez sa mère, à Villeneuve, sous les obus, avec l'espoir fou de terminer ses jours dans le paradis perdu de son enfance ? » Sur la base de recherches rigoureuses, « La main de Rodin » ouvre un passage inédit dans la connaissance de Camille Claudel, exploitant la fiction romanesque pour éclairer autrement le fil tragique de son histoire. Auteur : Florence La Guérivière (de) Traductrice et rédactrice, Florence de la Guérivière se consacre aujourd'hui à l'écriture. Après un premier roman en 2000, elle a écrit des nouvelles, dont plusieurs ont été primées. Avec une sour sculpteur, le travail de la glaise a toujours fait partie du paysage de l'auteur. À cela viennent s'ajouter des origines communes avec Camille Claudel : les plateaux de l'Aisne et de la Marne, entre Château-Thierry et Reims. Enfin, pour l'anecdote, une même année de naissance : l'année soixante-quatre... à cent ans près. De quoi inciter l'auteur, qui signe ici son deuxième roman, à explorer le destin de Camille Claudel jusqu'en ses ultimes possibilités. Voir la suite

  • 2840495686

  • Seguier

  • Seguier

  • Seguier