• Dans la chambre du pornographe
Dans la chambre du pornographe

Dans la chambre du pornographe

Mon personnage est libre, mais ma pensée reste enfermée dans la chambre du pornographe. Cette chambre, je n'en sortirai jamais (et si j'en franchissais la porte, je ne serais jamais que le fils de La Baignoire, âgé de cinquante-cinq ans...). La folie rectangulaire est là. Ces saloperies de murs se referment toujours sur moi où que j'aille, impossible de fuir, j'ai beau ouvrir la porte des déserts et des océans, j'échoue toujours entre les cuisses de fer de ma machine à écrire, une terreur accélérée dans la gorge, à me pisser de trouille dans le froc. Je n'ai pas besoin des autorités légales pour m'enfermer entre quatre murs, je fais très bien ça tout seul. Mais, si j'accepte volontiers de me retrouver en taule, je veux pouvoir choisir ma prison, mes barreaux, mes verrous, qui surveille ma cellule, qui me fouille à corps et qui ne me fouille pas. Voir la suite

  • 2877112829

  • Chambon Jacqueline