• L'Union européenne
L'Union européenne

L'Union européenne

Problèmes économiques N° 2.834 3 décembre 2003 Union européenne Pourquoi l’Europe ne ressemble-t-elle pas à ce que voudr aient les économistes ? Revue économique Jürgen von Hagen et Jean Pisani-Ferry En l’absence d’une véritable théorie économique de l’intégration européenne, la théorie du fédéralisme et notamment le théorème de la décentralisation permettent d’orienter la répartition des compétences entre l’Union et les Etats membres. Si les conclusions de cette théorie s’approchent de la réalité, elles n’en rendent pas compte complètement. Cet écart peut être expliqué par le caractère évolutif de l’intégration européenne, mais aussi par le besoin d’en assurer la soutenabilité politique. Répartition des compétences en Europe : l’éclairage de l’économie Cepremap Robert Boyer et Mario Dehove De la perte d’efficacité des procédures aux conséquences à long terme de l’introduction de l’euro, un vaste ensemble de facteurs plaide pour une révision de la répartition des compétences en Europe. Dans ce contexte, quels peuvent être les bénéfices de l’approche normative de l’économie ? A cet égard, les auteurs de l’article analysent en particulier les intérêts et les limites des théories économiques des biens publics et de la justice sociale, pour finir par un examen de la question de la stabilisation macroéconomique et de la difficile mise en place d’un gouvernement économique de l’Union européenne. L’Union européenne permet-elle la diversification des risques ? Economie internationale Pierre-Guillaume Méon et Laurent Weill L’intégration européenne a nettement rapproché les économies des Etats membres, offrant ainsi des possibilités de diversification des risques macroéconomiques. L’article ci-dessous analyse si - compte tenu de l’évolution de la diversification sectorielle observée en Europe – l’Union européenne est arrivée à une meilleure capacité à partager ces risques. L’analyse révèle que l’UE dans son ensemble, ainsi que la grande majorité des pays membres ont vu leur situation s’améliorer. Néanmoins, une union à neuf aurait constitué la configuration la plus efficace…. Elargissement : les dangers du manque de flexibilité Revue d’économie financière Charles Wyplosz Le processus d’élargissement sur le plan monétaire soumet les pays entrant à l’examen épineux d’une série de critères, opposant deux logiques – l’une légale, l’autre économique. Si la première repose sur le principe d’égalité de traitement, la seconde reconnaît l’existence de facteurs spécifiques. Le processus de rattrapage dans lequel les pays concernés sont actuellement engagés, crée des situations singulières qui peuvent se heurter à l’application de certains des critères d’adhésion. Dispersion de l’inflation : une comparaison Europe – Etats-Unis Bulletin mensuel de la BCE BCE Si pour fonctionner de manière efficace, une union monétaire ne nécessite pas forcément l’homogénéité des taux d’inflation régionaux, une trop forte dispersion pose en revanche un problème pour la bonne conduite de la politique monétaire. Dans la zone euro, cette dispersion existe – conséquence notamment des décalages conjoncturels et des profils de consommation différents. Cependant, comparée aux Etats-Unis, celle-ci n’a été ni particulièrement élevée, ni vraiment différente entre les pays depuis 1999 – année du démarrage de la troisième phase de l’Union économique et monétaire. Voir la suite

  • F01274901X

  • Documentation Francaise

  • Revue Problemes Economiques*, numéro 2834