• Revivre la bataille
Revivre la bataille

Revivre la bataille

Entre roman noir et confession d'une enfant du siècle, Revivre la bataille nous touche et nous tient en haleine.« Lorsqu 'elle parlait de Vito Stern, qu'elle appelait le plus souvent Stern, sa voix portait moins. »Troyes, 1974 : Vito Stern filme l'occupation d'une usine de textiles par les ouvrières, y rencontre Rose Cardenal et en tombe amoureux. Propulsée loin de sa vie provinciale dans le tourbillon parisien, Rose s'y plonge sans recul, adoptant la passion de Vito pour l'image au point de devenir photographe, et le mode de vie de son milieu au point de finir dans une clinique de désintoxication.Aujourd'hui, leur amour semble définitivement brisé, tout comme leurs illusions. Tout du moins le croit-on jusqu'à la disparition étrange de Vito. Ne laissant derrière lui qu'une chaussure maculée de sang et quelques traces de lutte dans l'herbe d'un talus, il a été aperçu pour la dernière fois au Fond des Forêts - une cité en banlieue parisienne - près d'une tour où il louait un studio depuis six mois. Rose s'y installe, bien décidée à retrouver celui dont elle ne partage plus la vie depuis dix ans.La caméra installée près de la fenêtre par Vito - dont le projet est de « traquer l'invisible », autrement dit réaliser un film d'auteur - va lui révéler une à une les pièces du puzzle. Rien de ce qui se passe dans l'immeuble d'en face et sur la dalle de la cour n'a échappé à l'objectif. Les déambulations des petits trafiquants de voitures, celles de Moussa Djhone, leur « chef », de Rhyme, la jolie caissière du supermarché, ou encore de Mme Montastruc qui semble tout connaître de ce monde menaçant.Ce roman est le récit de son enquête, un prétexte à raconter l'amour qui les liait, à remonter le fil de leurs vies, à démêler les trahisons multiples qui les hantent, amoureuses et politiques. Tout ce que Rose a refusé de voir lui revient en un mouvement aussi violent qu'inattendu. Juliette Kahane a écrit pour diverses revues et journaux des récits de voyage et portraits de ville (Cauchemar systématisé à Bucarest, Passages à Prague, Marne l'avalée, Bandoung Bandoung) avant de s'orienter vers le roman. Fabrique (2002) et Métropolitains (2005) ont paru tous les deux paru aux Éditions Gallimard.Revivre la bataille est son troisième roman. Voir la suite

  • 2879296412

  • De L'olivier Eds

  • Littérature française

  • Littérature française