• La bibliothèque du fantastique - Tome 4 : Sorcières et autres jeteuses de sort
La bibliothèque du fantastique - Tome 4 : Sorcières et autres jeteuses de sort

La bibliothèque du fantastique - Tome 4 : Sorcières et autres jeteuses de sort

La Bibliothèque du Fantastique Notre monde offre deux aspects bien différents. Au vu de tous, il y a la planète des homm es, avec son histoire, ses lois, ses croyances, ses frontières... Et puis il y a l'autre monde, invisible au plus grand nombre. Un univers peuplé de créatures étranges, nées de nos mémoires et de nos rêves, qui vivent et agissent sans qu'on s'en rende compte, mystérieuses et pourtant toutes proches... Sorcières et autres jeteuses de sorts Poisons, philtres, potions, charmes, sortilèges et envoûtements... les savoirs d'une sorcière sont immenses et n'ont pas fini d'enflammer nos imaginations. Mais qui sont vraiment ces femmes inquiétantes ? De sages guérisseuses ou des suppôts de Satan ? D'où tiennent-elles leur science et leurs secrets ? Volent-elles sur un balai ? Peut-on être ensorcelé ? Voilà quelques-unes des questions auxquelles cet ouvrage se propose de répondre... Érudite, passionnée d'ésotérisme, Béatrice Bottet est une romancière aux talents multiples. Son travail sur les trois tomes de l'Encyclopédie du Fantastique et de l'étrange (2003 à 2005) la désignait d'emblée comme l'une des contributrices naturelles de cette collection. Elle vit à Paris, dans le XIXe arrondissement. Christine Adam est tout à la fois illustratrice, artiste-peintre et enseignante à l'École supérieure d'arts graphiques. Chez Casterman, elle a participé à l'Encyclopédie du Fantastique et de l'étrange et a signé les illustrations de Fées et autres bonnes dames (2006). Extrait du livre : Sorciers, magiciens, chamans... LES MILLE ET UNE FACETTES DE LA MAGIE Chaque fois que les humains ont pensé que les lois ordinaires de la physique étaient trop contraignantes, ils ont tenté de les contourner et d'utiliser des raccourcis faisant appel à d'autres lois, à d'autres sciences, souvent dites "sciences occultes" ou "magie". La magie consiste à agir sur les choses réelles pour obtenir des résultats qui semblent inexplicables au commun d'entre nous. MAGE = SAGE Un vrai mage est avant tout un sage, qui a longuement réfléchi aux lois du monde pour finir par déduire comment on peut s'en servir, voire les modifier. Le mage est un savant, pas un bonimenteur ou un illusionniste. Il est peu enclin à diffuser ce qu'il a mis parfois toute une vie à acquérir : ses connaissances, qu'elles soient philosophiques, physiques, médicales ou autres. (...) QUE NOUS L'HISTOIRE ? Magie et sorcellerie sont deux branches voisines de la connaissance de l'occulte, si bien qu'elles ont été beaucoup confondues. L'une et l'autre existent depuis la nuit des temps sous des formes assez différentes : ° Les Égyptiens voyaient dans les pratiques magiques la manifestation d'une énergie primordiale créée avant la vie et capable d'exercer un pouvoir sur la mort. Les formules magiques écrites en hiéroglyphes sur les parois des chambres mortuaires renforçaient les pouvoirs des pharaons qui y étaient enterrés : protégés par les sorts, ils triomphaient de la mort et vivaient pour l'éternité dans l'au-delà mystérieux. ° En Grèce et à Rome, les devins sont légion, de même que les sorcières, souvent des empoisonneuses. ° La Bible le mentionne expressément : "Tu ne laisseras pas vivre la magicienne." ° Au Moyen Âge, les plus grands philoso­phes s'intéressent à la magie et à l'astrologie. Certains, tels Albert le Grand ou Agrippa, relatent des "secrets" dont ils ont entendu parler ou qu'ils ont expérimentés. ° En même temps se développe la sorcellerie de campagne, faite de secrets, de potions, de formules, de superstitions. ° La fin du Moyen Âge verra se développer une grande chasse aux sorcières considérées avant tout comme des adeptes du Diable. Les vagues de persécution contre de prétendues sorcières se poursuivront jusqu'au XVIIIe siècle. ° Après le siècle des Lumières, tout cela semble des enfantillages auxquels seuls quelques frustes et superstitieux campagnards peuvent s'intéresser. Voir la suite

  • 220300214X

  • Casterman

  • Bibliothèque Du Fantastique, numéro 4