• Heur et malheur du joueur
Heur et malheur du joueur

Heur et malheur du joueur

Depuis les ouvertures remarquables qui lui furent consacrées par Huizinga et Caillois, la question du jeu rencontre un i ntérêt discontinu dans les sciences humaines et sociales. Pour tenter d'en renouveler l'approche, cet ouvrage aborde la question du jeu par l'instant où il entre en crise et se dérobe aux joueurs. L'homicide commis à l'occasion d'une pratique ludique constitue une entrée flagrante de ce jeu fatal et, à travers elle, l'observation des logiques qui conduisent le joueur d'une disposition ludique à des effets néfastes de non-jeu. Mais, les études rassemblées ici développent bien d'autres exemples de jeux ayant entraîné une issue catastrophique pour les joueurs : conflits, déchéances, suicides, destructions de patrimoine... La soudaineté avec laquelle une partie, contre toute règle, éthique et fair-play, donne lieu à son contraire désastreux, manifeste la fragilité du cadre dans lequel elle s'inscrit. Une forme d'excès propre au jeu semble donc peser a priori sur les conditions de son exercice. Sous l'effet d'une énergie qui soutient aussi bien les activités ludiques que celles de la réalité commune, certains joueurs perdent de vue la règle du jeu et semblent aveuglés par d'autres enjeux sociaux. En quoi consiste ce passage imprévisible et pourtant souvent accompli ? En dix études - anthropologie, histoire, littérature, sociologie - l'ouvrage expose quelques engrenages menant à cette fatalité qui résulte de conditions initialement supposées ludiques par les acteurs. Voir la suite

  • 2753565155

  • Presses Universitaires Rennes