• Gouverner la ville par projet urbanisme et gouvernance des
Gouverner la ville par projet urbanisme et gouvernance des

Gouverner la ville par projet urbanisme et gouvernance des

Sur fond de tensions et d'accroissement des inégalités sociospatiales, on assiste à une véritable et paradoxale renaissa nce des villes européennes. Promises à la « désurbanisation », celles-ci se repeuplent, embellissent, accueillent les élites économiques, sociales et culturelles, deviennent le lieu privilégié d'épanouissement de l'économie de la connaissance. Depuis vingt ans, ces villes inventent de nouvelles politiques publiques pour renforcer leur attractivité économique, comme pour réguler les tensions sociales ; leurs élites urbaines retissent des liens entre elles pour concevoir des stratégies de développement économique et de positionnement international ; elles innovent en matière d'instruments et de modalités de construction de l'action publique. Les villes européennes deviennent aussi de véritables acteurs politiques dotés d'une politique extérieure qui leur permet de s'affirmer face à des partenaires et/ou des rivaux institutionnels (l'État, l'Europe, les régions, les autres villes). L'ouvrage retrace la genèse de grands projets urbains de cinq villes européennes (Marseille, Nantes, Venise, Turin et Manchester), dont les opérations de restructuration physique et de prospective urbaine permettent d'analyser les transformations qui ont touché l'urbanisme et la gouvernance urbaine. Contexte et intérêt : Le retour des villes, qui redeviennent des acteurs de premier plan développant des politiques et une capacité d'action, entrant en concurrence avec les autres échelons territoriaux, s'associant au niveau européen pour défendre leurs intérêts (l'association Eurocités). L'aménagement urbain (reconquête des centres-villes, gentrification, compétition territoriale, etc.), dont les modalités et les enjeux rencontrent un intérêt croissant. Les transformations des politiques urbaines, mises en perspective dans le cadre de la globalisation, des transformations du capitalisme et des recompositions des États. Les nouvelles logiques de la gouvernance urbaine de villes européennes, devenues des espaces pluralistes, dans lesquels les acteurs sont en plus grand nombre et les ressources pour l'action dispersées. La montée en puissance des grandes figures de maires urbains. L'auteur : Gilles Pinson est maître de conférences en science politique à l'Université Jean Monnet de Saint-Étienne. Il enseigne également à Sciences Po Paris. Voir la suite

  • 2724611012

  • Presses De Sciences Po

  • Academique