• Le corps de l'être parlant
Le corps de l'être parlant

Le corps de l'être parlant

Il n’y a pas d’antinomie entre la psychanalyse et la biologie, car elles traitent de phénomènes d’un ordre différent, le ur causalité n’est pas la même. Par contre, il existe une divergence entre deux orientations du mouvement psychanalytique selon qu’un rapport d’ « interaction » des phénomènes psychanalytique avec un niveau biologique est postulé ou non. Dans le premier cas, la psychanalyse est conçue comme la branche psychologique d’une conception englobante et préexistante de l’être humain comme composé bio-psycho-social. Dans l’autre, qui marque une coupure avec cette conception, ce qui est mis en avant, c’est plutôt l’incidence pour ainsi dire d’une « autre biologie » qui est spécifique de l’être parlant. C’est l’orientation prise par Lacan. Un rapport différent au paradigme évolutionniste reflète cette divergence. C’est à la lumière de cette différence de rapport à l’évolutionnisme et de lecture de Freud que les principales notions psychanalytiques ayant trait au corps de l’être parlant sont exposées dans cet ouvrage. Voir la suite

  • 2753565147

  • Presses Universitaires Rennes

  • Clin.psychanalyt.psychopathol.