• Les masques épistolaires de Saint-Simon
Les masques épistolaires de Saint-Simon

Les masques épistolaires de Saint-Simon

La correspondance de Saint-Simon forme le complément naturel de ses Mémoires mais, sous la figure de l'auteur, c'est la silhouette du personnage historique qu'elle dessine en filigrane. Sa découverte passe par la définition des catégories (lettres, billets) d'un genre hétérogène et pourtant irréductible à d'autres modes d'écriture (placets, mémoires), mais aussi par le repérage des usages épistolaires d'un duc et pair à la cour de Louis XIV et de Louis XV. Menée à partir de l'édition établie par Yves Coirault, cette enquête générique met en évidence les enjeux concrets d'une correspondance et de ses formes. Plus qu'un Saint-Simon épis­-tolier, voici un Saint-Simon par les lettres et un Secrétaire selon Saint-Simon. La correspondance matérialisant des rapports sociaux, elle donne à voir un chef de famille et un ami, un Grand et un ministre, un homme dans le monde et dans son siècle. Mais au-delà de la personne du mémorialiste, il s'agit aussi d'élaborer une méthode pour analyser une correspondance et en compléter l'inventaire au fil des découvertes qu'elle prépare - les inédits présentés ici en font foi. Illustration de couverture: D'après Cornelis Norbertus Gijsbrechts, Quodlibet, 1675. Cologne, Wallraf-Richartz Museum. Voir la suite

  • 2745319329

  • Champion

  • Lumiere Classique, numéro 84