• Fin de l'innocence numérique
Fin de l'innocence numérique

Fin de l'innocence numérique

À qui appartiennent les données personnelles ? Quel lien entre vie privée et données de navigation, clics, posts et cour riels, ou issues de l’usage d’objets connectés ?L’amoncellement continu des amas de données lie protection de la vie privée et capacité à préserver les données stockées, dans ce monde où l’inviolable n’existe pas. Que dire des traces laissées ou collectées à notre insu, par exemple par des capteurs d’émotions ?Perdre l’innocence numérique par l’éducation aux données permet de répondre, avec des citoyens éclairés sur les incidences de services participant de leur vie culturelle, politique, sociale, voire professionnelle, ceci avec un civisme numérique établi, des prestataires éthiques et des États intelligents. Voir la suite

  • 2414138858

  • Edilivre-Aparis