• On s'ennuyait le dimanche
On s'ennuyait le dimanche

On s'ennuyait le dimanche

Présente-t-on encore Pascal Sevran ? Depuis les pages déchirantes où il disait son désespoir face à la disparition de l’ être aimé, il a conquis le cœur d’un très large public avec ce journal intime qui est l’œuvre d’un écrivain authentique. Jour après jour, au gré des lectures, des rencontres, des événements, le brillant animateur de télévision, tour à tour romancier et auteur-compositeur, a révélé une personnalité attachante et une surprenante liberté de pensée. Le personnage médiatique est un solitaire et un méditatif ; l’homme connu pour ses amitiés à gauche avoue n’aimer que les auteurs « réactionnaires ». Bouleversant quand il évoque le souvenir de Stéphane, il sait aussi nous faire éclater de rire avec un coup de griffe, un mot cinglant d’ironie. On entre avec bonheur et reconnaissance dans le monde de Pascal Sevran, tantôt baigné par la lumière douce de Morterolles en Limousin, tantôt étincelant des feux de Paris. Précédents volumes : 1. La Vie sans lui 2. Des lendemains de fête 3. On dirait qu’il va neiger 4. Lentement place de l’église Voir la suite

  • 2253115959

  • Lgf

  • Ldp, numéro 30499