• Artisans de nos villages
Artisans de nos villages

Artisans de nos villages

Jusqu'au milieu du XXe siècle, chaque village et bourg de France abritait une cohorte d'artisans qui participaient à la vie quotidienne d'une population encore très rurale et étaient indispensables à la bonne marche de la communauté. Puisant dans la somme encyclopédique de La France en héritage, Gérard Boutet a réalisé ce petit dictionnaire dans lequel on trouvera des métiers que l'on attend (maréchal-ferrant, charpentier, chaudronnier, sabotier, tonnelier.) et d'autres aujourd'hui insolites, tels que l'épinglier (qui fabriquait des épingles), le fleuristier (fabricant de fleurs artificielles pour les modistes ou les couronnes mortuaires), voire le patenôtrier (fabricant de chapelets et colifichets de piété) ou l'oribusier (fabricant de chandelles de résine). Chacun des 120 métiers, qu'il soit de petite industrie ou de petite main, est défini en prenant en compte les caractéristiques régionales, sans oublier les aspects historique et anecdotique.Né en 1945 à Josnes, dans le Loir-et-Cher, où il vit toujours, Gérard Boutet se définit comme un « raconteur d'histoires » plutôt que comme historien. Il a écrit une quarantaine d'ouvrages consacrés à la France rurale, aux traditions populaires, à la vie quotidienne dans les campagnes (dont la série des Gagne-Misère, vendue à plus de 40 000 ex.). Journaliste (à La République du Centre), il a publié des centaines d'entretiens avec ceux qui incarnent cette France paysanne aujourd'hui disparue. Son ouvre a été saluée par l'Académie française et l'Institut de France, et lui-même est chevalier de l'ordre des Arts et Lettres. Voir la suite

  • 2258115299

  • Omnibus

  • Bibliomnibus

  • Bibliomnibus