• Déraison
Déraison

Déraison

Ayant fui son pays, un journaliste paranoïaque échoue au Guatemala où il révise les mille cent feuillets d'un rapport sur le génocide perpétré par l'armée contre les Indiens. Au fur et à mesure que défilent les pages qui voient se succéder tortures, viols et massacres abominables, l'homme perd peu à peu la raison, emporté dans une spirale de démence horrifique. Et ce ne sont pas ses beuveries à la "cantina locale", ni ses séances de sexe, surréalistes et dérisoires, qui amélioreront la situation. Une chose est sûre : « Il n'est plus entier de la tête », plongé au cœur d'un Guatemala hanté par le crime. Pire, son cauchemar éveillé ne fait que commencer… « La force de cet écrivain d'Amérique centrale, […] est qu'à l'aide d'une écriture somptueuse il nous embarque dans ce pays de "déraison" dont les fleurs rouges ne sont que des "Insanités". » André Rollin, "Le Canard enchaîné" "Traduit de l'espagnol par Robert Amutio" Domaine étranger dirigé par Jean-Claude Zylberstein Voir la suite

  • 2264045426

  • 10\18

  • Littérature étrangère, numéro 4252

  • Littérature étrangère, numéro 4252