• Je t'appartiens
Je t'appartiens

Je t'appartiens

Le personnage masculin du roman est un fonctionnaire timide, égocentrique et chauve. " Inadapté chronique à la vie senti mentale ", il se croit masochiste et impuissant jusqu'à ce qu'il rencontre Martine, alias Patricia, prostituée intellectuelle de la rue Saint-Denis. Petit à petit, elle accepte une liaison avec lui, quoique payante, et il doit claquer son argent, trouvant dans cette chute une autre forme de jouissance. Mais Patricia / Martine disparaît, punie et séquestrée par le souteneur. Il la retrouve, délivre manu militari, ce qui fait de lui par un retournement dialectique, de l'ancien esclave, un nouveau maître. Roman de l'enfermement, de l'esprit buté, borné, il n'en atteint pas moins, à travers son " héros " à, une forme de grâce, celle d'un homme qui trouve dans son asservissement le ressort de son émancipation. Alain Paucard est né en 1945 et ne vit qu'à Paris, Président à vie du Club des Ronchons, il manifeste sa joyeuse mauvaise humeur dans près de trente titres comme Les Criminels du béton (1991) ou La Crétinisation par la culture (1998). Il signe ici son cinquième roman. Voir la suite

  • 2268061000

  • Rocher Eds Du

  • Litterature

  • Litterature