• Effets pervers et ordre social
Effets pervers et ordre social

Effets pervers et ordre social

« Ma thèse est en d'autres termes qu'un paradigme ne peut être jugé sur un plan ontologique, mais seulement sur un plan méthodologique. La psychologie rationnelle est à l'évidence insuffisante pour expliquer la névrose, mais elle est largement suffisante pour expliquer bien des comportements quotidiens : ceux qui intéressent le plus fréquemment le sociologue. (.) Bref, un paradigme ne peut être dit vrai ou faux, réaliste ou irréaliste. Mais il peut être plus ou moins adapté au phénomène qu'on désire analyser. » (Raymond Boudon) Raymond Boudon est professeur à l'Université de Paris Sorbonne, membre de l'Académie de sciences morales et politiques, auteur de nombreux ouvrages de sociologie politique. Il dirige aux Puf la collection « Sociologies ». Voir la suite

  • 2130573398

  • Puf

  • Quadrige, numéro 98