• Les marins écrivent à l’encre salée
Les marins écrivent à l’encre salée

Les marins écrivent à l’encre salée

Ce sont soixante-dix feuilles de pages maritimes écrites par des marins professionnels issus des différentes marines qui sillonnent les mers, qu'elles soient militaires, marchande, de la pêche, ou de l'océanographie et de la plaisance ou tout simplement des amoureux de l'eau salée. Tous ces auteurs, comme disait Marc Elder, liés par l'écriture à l'encre salée appartiennent au peuple de la mer. Ils viennent de fonder le Cercle des marins-écrivains. Tous ces hommes et femmes ont déjà écrit des ouvrages où l'humanité maritime est prépondérante. Ce sont des textes courts : nouvelles, récits, poèmes, causeries, analyses diverses, etc. pour essayer de présenter la réalité maritime. Cet ouvrage se veut une sorte d'encyclopédie de la réalité et de l'imaginaire des gens de mer. Sommaire - Poésie de la mer par Jean-François Zapata ; - La cuite (nouvelle) par Jean-Paul Léger ; - La fin du cargo maori (récit) par Jean-Paul Léger ; - Qui voit Ouessant (découverte de...) - Le Cetra Carina sur l'Orénoque (récit) par le commandant Jacques Schirmann ; - Le louveteau des mers (nouvelle) par René Moniot Beaumont ; - Lire Conrad (causerie) par René Moniot Beaumont ; - Un méchant coup de bar (nouvelle) par Pierre Livory ; - Marin d'escarbille (nouvelle) par Pierre Livory ; - Un départ (nouvelle) par Olivier Bass ; - Polyvalence de la formation de la Marine marchande par le commandant René de Cayeux ; - Les stances du souffle du large et de la rive par Jean-Marie Gilory ; - Sirène par l'administrateur général Jean-Marie Gilory. Les auteurs Olivier Bass, originaire de Marseille, jeune officier de la marine marchande. Lors de ses voyages, il préfère se munir d'un carnet plutôt que d'un appareil photo. Il aime écrire et décrire la vie en mer. Certaines notes se transforment en nouvelles, les nouvelles en romans. Ainsi naîtront La musique des Kerguelen, l'Homme de Marmara. René de Cayeux : capitaine au long cours, aujourd'hui l'un des responsable à l'Institut français de la Mer Jean-Marie Gilory, né à Pénestin, Morbihan, officier général de la Marine, habite la Loire Atlantique depuis sa retraite et il a fondé une revue et maison d'édition dédiées à la poésie. Jean-Paul Léger, originaire de l'île d'Yeux, habite la banlieue bordelaise. Il est officier radio et officier aux Affaires maritimes. Pierre Livory, originaire de Lyon, est architecte, constructeur de bateaux de plaisance, de pêche ou de servitude plus de trente années à Lorient. Il est désormais retraité mouillé à Saint-Pierre de Quiberon. René Moniot Beaumont né en Loraine, ancien officier pont de la marine marchande, bibliophile de la mer, a fondé la maison des Ecrivains de la mer à Saint-Gilles-Croix-de-Vie et habite la Vendée. Jacques Schirmann : capitaine au long cours, préside la fédération nationale des associations de pensionnés de la Marine marchande, du commerce et de la pêche. Jean-François Zapata, né à Paris et habite toujours la capitale. Il est très tôt passionné par la mer. Après avoir fondé et dirigé une entreprise de publicité, il s'adonne désormais à la poésie et à l'écriture de contes. Voir la suite

  • 284265840X

  • La Decouvrance Eds