• Mes 578 grands prix de Formule 1
Mes 578 grands prix de Formule 1

Mes 578 grands prix de Formule 1

Je suis un homme heureux : durant les trois quarts de ma vie professionnelle je n'ai pas eu à me réveiller le matin en m e disant : "Zut, je dois aller au bureau" Au lieu de cela, je me dépêchais de m'habiller, impatient d'aller lire mon courrier et découvrir les nouvelles. Et ça, c'est le luxe suprême. En outre, mon lieu de travail s'étendait lors des week-end au monde entier. Mon environnement était ma passion : les Grands Prix automobiles. La grande chance que j'ai eue est d'avoir débuté il y a cinquante sept ans à une époque où le sport automobile était complètement différent de ce qu'il est aujourd'hui, de sorte que j'ai été le témoin privilégié de son évolution au cours de ces années. Je me rappelle les soirs du Grand Prix d'Italie à l'Hôtel de la Ville à Monza : il y avait la table Lotus et la table Cooper, les journalistes (il n'y en avait pas beaucoup à cette époque) s'étaient partagés par affinités, alors la bagarre était serrée, d'abord à coups de petits pains trempés dans du vin, puis avec les truites du vivier. Aujourd'hui les pilotes se ruent dans leur avion le dimanche soir pour rentrer chez eux et il n'y a guère qu'au Japon, comme c'est la fin de la saison, qu'ils se réunissent pour faire la fête. Durant toute la partie de ma carrière que je narre ici, j'ai été plus qu'un journaliste : j'ai tâté à peu près de toutes les activités en rapport avec le sport automobile : apprenti mécanicien de course, chronométreur, manager de pilotes, team manager, organisateur, j'ai siégé à la FOCA, au GPDA, à la Commission Technique de la FIA, à sa Commission de presse. Je suis parvenu au crépuscule de ma carrière en accumulant tant de souvenirs merveilleux que j'ai voulu en faire profiter les lecteurs qui m'ont suivi au cours de ces années. Cet ouvrage n'est pas chronologique, c'est une astuce de mon éditeur, qui m'a dit : "Parles tout de suite de Jim Clark !" Il n'est pas complet non plus car j'ai vécu trop de choses, il aurait fallu mille pages. Ce n'est pas du tout un livre d'histoire du sport automobile, je n'ai parlé en effet que de ceux dont j'étais proche. J'espère qu'il fera naître en vous la même passion que la mienne. Voir la suite

  • 2912257360

  • Anthese Eds