• L'agonie de la IVème République
L'agonie de la IVème République

L'agonie de la IVème République

La tragédie algérienne a été la malédiction de la IVe République. C'est à Alger, le 13 mai 1958, que s'enclenche l'engre nage qui finira par emporter ce régime issu d'une guerre et défait par une autre. Son agonie n'aura duré que trois semaines. Ce livre met au jour les protagonistes, les paroles, les arrière-pensées, les enjeux, les intrigues, les flottements, les audaces et les lâchetés qui rythment l'embrasement de ces quelques semaines haletantes. Il retrace la chaîne des événements et des affrontements, qui s'étend de l'insurrection d'Alger au retour du général de Gaulle au pouvoir. Il sonde, ce faisant, la profondeur des dissensions qui déchirent les Français jusqu'à menacer le tissu national. Michel Winock s'interroge sur l'incurable vulnérabilité d'une République, créatrice pourtant, en maints domaines, d'un véritable «miracle français». Ce n'est pas seulement à l'épreuve du conflit algérien que se meurt la IVe, c'est aussi en raison des tares intrinsèques d'un système politique réduit à l'impuissance et, par là même, discrédité. Les faiblesses de ce régime, honni par l'élite militaire, entraînent l'intervention de l'armée dans la vie politique, pour la première fois depuis plus d'un siècle : c'est sous la menace des armes que se décidera l'issue de la crise, par le recours, une fois encore, à un homme providentiel. Michel Winock, professeur émérite à l'Institut d'études politiques de Paris, spécialiste de l'histoire de la République française, est l'auteur de nombreux ouvrages sur l'histoire politique des XIXe et XXe siècles, dont Le Siècle des intellectuels (1997), Les Voix de la liberté (2000), La France et les juifs, de 1789 à nos jours (2004) et Le XXe siècle idéologique et politique (2009). Voir la suite

  • 207045083X

  • Gallimard

  • Folio Histoire