• Le héros et l'Etat dans la tragédie de Pierre Corneille
Le héros et l'Etat dans la tragédie de Pierre Corneille

Le héros et l'Etat dans la tragédie de Pierre Corneille

La tragédie, chez Pierre Corneille, est nécessairement politique car la politique est fatalement tragique: une tragédie non politique est impossible, une politique non tragique est impensable. Le poète n'a jamais manqué une occasion de rappeler ce double lien. Du Cid (1636) à Suréna (1674), les valeurs de l'héroïsme fondent l'État avant de l'affronter et d'être elles-mêmes écrasées: le héros crée l'État qui détruit le héros, Rodrigue est un fondateur, Suréna sera une victime. L'intérêt du public, renouvelé par le travail des metteurs en scène et des acteurs, pour l'ensemble du théâtre de Corneille -y compris les comédies et les tragédies oubliées- souligne la double modernité dramaturgique et politique du poète: de l'enthousiasme au désenchantement, de l'héroïsme des jeunes années à la raison d'État courtisane, un univers théâtral se construit sous nos yeux avant de s'effondrer. Normalien, agrégé, docteur ès lettres, Michel Prigent a dirigé la publication de l'Histoire de la France littéraire (Quadrige, 2006). Voir la suite

  • 2130567576

  • Puf

  • Quadrige, numéro 107

  • Quadrige, numéro 107