• Les grèves rouges
Les grèves rouges

Les grèves rouges

Mai 1943. Une femme disparaît mystérieusement sur une grève bretonne. Octobre 1970. Un pianiste célèbre arpente les même s lieux. Quels secrets corrosifs vont-ils ressurgir du passé ? En octobre 1970, Brieuc Kerbrézant, pianiste mondialement reconnu, revient au village breton de Gwentrez, en Côtes d'Armor, à l'occasion du décès de son père qu'il n'avait pas revu depuis dix ans. Alors qu'une poignante nostalgie s'empare de son âme pure et noble en retrouvant les landes et rivages de son enfance, il se reproche d'avoir sacrifié à sa carrière des instants de complicité auprès d'un père introverti et hermétique. Il retrouve une chère amie d'enfance, Estelle de Valpulseaux, qui séjournait à la belle saison sur l'Ile d'Aren, terre énigmatique et fascinante, séparée de Gwentrez par un bras de mer. Les liens de l'amour finissent enfin par se nouer. Mais Brieuc Kerbrézant tient par-dessus tout à élucider le mystère de la disparition de sa mère Adrienne, en mai 1943. Se fixant comme point d'honneur de la réhabiliter aux yeux de proches enfermés dans leur mutisme, il va entamer une quête âpre et douloureuse, en se heurtant aux réticences d'une famille qui ne souhaite pourtant que protéger cet être d'exception des affres du passé. En découvrant finalement la vérité sur le sort de sa mère, Brieuc ne s'apprête-t-il pas à détruire un bonheur tout juste renaissant auprès d'Estelle ? Est-il toujours prudent et judicieux de déterrer, contre vents et marées, des faits dont on ne soupçonne pas le pouvoir destructeur ? Les Grèves Rouges est le premier roman contemporain de Pierrick Ollivier. L'AUTEUR Pierrick Ollivier Né en 1954 à SAINT MALO sous la célèbre devise de cette cité corsaire « ni Breton, ni Français, Malouin suis », Pierrick OLLIVIER a accompli, jusqu'en juillet 2007, une carrière dans la fonction publique. Dès le premier jour de retraite, il a saisi sa plume et décidé de consacrer à l'écriture les années à venir. C'est ainsi qu'il a achevé son premier roman "Les Grèves Rouges" un an plus tard. Viscéralement et génétiquement attaché à sa province d'origine en tant que descendant d'un capitaine et armateur pontrivien de goélettes islandaises, c'est naturellement qu'il a choisi, comme théâtre de cette fiction, les rivages bretons longuement arpentés durant sa jeunesse, principalement en Côtes d'Armor et en Finistère nord. Actuellement, Pierrick OLLIVIER a terminé un second roman et partage son temps entre la Côte de Granit Rose et l'apaisante campagne du Hainaut d'Ostrevent. Voir la suite

  • 2352910781

  • Du Pierregord

  • Troubadours