• Thaïlande
Thaïlande

Thaïlande

D'où vient le charme de la Thaïlande ? Peut-être de l'amour presque palpable que lui vouent ses habitants. Partez à leur rencontre avec l'équipe franco-thaïe du Natural Guide : goûter aux sauterelles grillées avec les villageois de l'Isan, pagayer dans les eaux turquoise des grottes de Phang Nga, plonger avec les raies mantas dans la mer d'Andaman, décortiquer le riz avec les femmes hmongs... Des lagons de l'océan Indien aux montagnes du Nord, des gitans des mers aux tribus de la forêt, sans oublier la jeunesse branchée de Bangkok, la diversité des paysages et des cultures promet une infinité d'émotions. Voyager, pour le Natural Guide, c'est aussi préserver la beauté du monde et le sourire de ses habitants. Pour vous guider : des adresses d'éco-lodges, des bungalows et des hôtels de charme à tous les prix, des séjours chez l'habitant, mais aussi des randonnées, des cours de cuisine, de plongée, d'escalade ou de canoë, proposés par des passionnés pratiquant un tourisme de découverte, responsable et authentique. Extrait du livre : VOYAGER, NATURELLEMENT VOYAGER AUTREMENT TOURISME PRÉDATEUR OU TOURISME DU COUR ? Goûter aux sauterelles grillées, pagayer au coeur des grottes dans les eaux turquoise de Phang Nga, camper au coeur d'un des 102 parcs nationaux, plonger avec les raies mantas dans la mer d'An-daman, apprendre à décortiquer le riz avec les femmes hmongs dans les montagnes du Nord... Des lagons de l'océan Indien aux montagnes du Nord, des bouddhistes animistes aux musulmans, des gitans des mers aux tribus de la forêt en passant par la jeunesse branchée de Bangkok, la diversité de la Thaïlande promet une infinité de rencontres. L'ancien royaume du Siam est aussi le seul pays d'Asie du Sud-Est qui a conservé son indépendance au cours de l'ère coloniale - malgré une forte emprise économique des grandes puissances européennes. Les Thaïlandais en tirent une immense fierté nationale, et un amour presque palpable pour leur pays. Pour toutes ces raisons, la Thaïlande est une destination évidente pour les amoureux de nature et de rencontres authentiques. Mais le pays du sourire semble donner raison aux pessimistes qui affirment que le tourisme est un grand prédateur de paysages, de ressources naturelles et de cultures. La vie à bon marché et l'accueil des Thaïlandais sont autant d'atouts qui ont d'abord attiré des générations de routards, pour le meilleur - les charmants bungalows de bambou sur les plages - et pour le pire - les full moon parties qui couvrent les mêmes plages de déchets. Aujourd'hui, le gros des bataillons de touristes remplit les cir­cuits 12 jours / 14 nuits, parqués dans les enclaves de Pattaya, triste fleuron du tourisme sexuel, ou de Phuket, ancien paradis aujourd'hui bétonné. Les gérants de ce petit hôtel de l'île de Koh Tao confirment : «A notre arrivée, il y a 30 ans, il n'y avait que quelques pêcheurs sur l'île, de la forêt et des plages vierges bordées de cocotiers.» Petit à petit, la plage a été grignotée par des cabanes en bambou, puis des hôtels en dur, reliés par une route et aujourd'hui une voie express. Vite vite, il faut extraire le plus possible d'argent des touristes, et les panneaux publicitaires remplacent les sourires simples des pêcheurs. Voir la suite

  • 2915867151

  • Pages Du Monde Nouvelles Editions

  • The Natural Guide