• Moi, petite entreprise
Moi, petite entreprise

Moi, petite entreprise

« Faire de la France un pays d'entrepreneurs ». Tel a été l'un des objectifs des politiques menées ces dernières années, dont le point d'orgue est le régime d'auto-entrepreneur, mis en place en 2008, qui a suscité depuis plus d'un million d'inscriptions. Le modèle du « tous auto-entrepreneurs » est ici exploré, depuis sa fabrication dans les ministères jusqu'au foyer des auto-entrepreneurs eux-mêmes. L'analyse fait ressortir l'origine libérale de ce type de politiques, mises en place par des adversaires au modèle salarial et à son système de protection sociale. Elle montre aussi que la promotion de l'auto-entrepreneuriat séduit plus largement, notamment car elle se présente au service des exclus qui veulent s'en sortir et qu'elle permet une autonomie parfois recherchée. Enfin, elle met en lumière la fragilité des auto-entrepreneurs, puisque 90 % d'entre eux gagnent moins que le SMIC et que tous perdent les acquis sociaux du salariat dans une société en voie d'ubérisation. Sarah Abdelnour est maître de conférences en sociologie à l'université Paris-Dauphine. Ancienne élève de l'ENS de Cachan et agrégée de sciences économiques et sociales, elle a réalisé une thèse de sociologie à l'EHESS sur le régime de l'auto-entrepreneur. Elle a déjà publié Les nouveaux prolétaires (éditions Textuel). Voir la suite

  • 2130785778

  • Puf