• Nous les Indignés d'Espagne
Nous les Indignés d'Espagne

Nous les Indignés d'Espagne

Le 15 mai 2011, une soixantaine de villes espagnoles connaissent des manifestations pacifiques de grande ampleur pour ap peler à l'émergence d'une démocratie nouvelle. À Madrid, ceux qui se nomment les indignés, en référence au petit livre de Stéphane Hessel, campent pendant près d'un mois à la Puerta del Sol. Une démocratie participative, c'est-à-dire sans hiérarchie, s'y développe avec l'espérance de la voir se propager dans le reste du monde, espérance renforcée par les révolutions arabes. Le 15 mai 2012, la crise de l'euro a-t-elle fait tomber dans l'oubli cet élan extraordinaire ou ne demande-t-il qu'à renaître ? Quatre indignés prennent ici la parole pour expliquer leurs motivations profondes et leur espoir de faire changer les choses. Ils racontent la naissance du mouvement, grâce aux réseaux sociaux, sans les syndicats ni les partis politiques, la mobilisation incroyable autour d'une volonté unique et l'intensité de leur révolution. Fabio Gándara, avocat au chômage, est l'un des fondateurs de Democracia Real Ya !, Pablo Gallego, un étudiant qui appelait dès février 2011 à un « Mai 68 en Espagne », Klaudia Álvarez, une professeure qui a accompagné le mouvement depuis ses débuts à Barcelone, Óscar Rivas, l'un des premiers porte-parole du campement de la Puerta del Sol. Quatre indignés qui ont su transformer la contestation en engagement. Stéphane Hessel en a signé la préface pour rendre hommage au courage des indignés d'Espagne et inciter chacun à poursuivre ce combat citoyen. Voir la suite

  • 2847244158

  • Jacob-Duvernet Eds