• Paques
Paques

Paques

Depuis que son père est en prison pour détournements de fonds, Elis Heyst doit subvenir seul aux besoins de sa famille a vec son maigre traitement de professeur de lycée. Elis doute de la fidélité de sa fiancée Kristina, il souffre de voir sa mère refuser d'admettre la culpabilité de son mari et il se reproche d'avoir fait interner sa soeur Éléonora, sujette à de graves troubles mentaux. La famille doit en outre héberger une des victimes des malversations du père, le jeune Benjamin, et elle vit sous la menace de son principal créancier, Lindqvist. Apparaît alors Éléonora, un lys de Pâques à la main... Rythmée par les étapes de la passion du Christ, la pièce nous raconte le cheminement vers la lumière d'une famille accablée par les malheurs. Extrait du livre : Extrait : Même dans son théâtre postérieur à la crise d'Inferno, Strindberg ne rompt jamais totalement avec le naturalisme. «On a dit que le Chemin de Damas n'était fait que de rêves. Bien sûr. Mais naturalistes» dit Strindberg à son traducteur allemand, Emil Schering. L'esthétique de la «tranche de vie» semble donc sous-tendre ses textes les plus anti-naturalistes. Mais le statut de ces tranches a changé: dans le Chemin de Damas le prélèvement se fait de manière plus fine, il n'est plus suffisamment large pour remplir l'action de la pièce tout entière. Des fragments de réel se succèdent pour constituer les cellules thématiques à partir desquelles le texte se développe, et l'oeuvre prend l'aspect d'une série de variations. Dès lors, le théâtre ne s'épuise plus à vouloir coïncider avec la vie: il peut se faire réflexif ou méditatif. Le réel est tenu à distance, mis en perspective. Voir la suite

  • 2842422104

  • Circe

  • Circe Theatre, numéro 21

  • Circe Theatre, numéro 21