• Langues, cultures, identités dans les oeuvres de romancières
Langues, cultures, identités dans les oeuvres de romancières

Langues, cultures, identités dans les oeuvres de romancières

Romancières algériennes francophones Langue, culture, identité Les thématiques récurrentes, chez les écrivaines algérien nes d'expression française, décèlent généralement un point commun qui apparaît comme un générique : le poids de l'éducation contraignante. L'écriture est une forme d'exutoire pour les unes, d'exorcisme pour les autres. Et pour toutes, elle est une sorte de provocation en réponse au silence assigné. Par le biais de la langue française, en l'occurrence parce qu'elle est langue étrangère, l'écrivaine « s'autorise » à transgresser et à dire le non-dit porteur d'interdits. Les écrits de ces auteurs révèlent leurs préoccupations, leur ambivalence latentes. En effet, souvent coincées entre vouloir être et devoir être, elles vivent, à l'instar de bon nombre de maghrébines, un conflit intrapsychique. D'où la difficulté de l'épanouissement de leur identité revendiquée. Auteur : Dalila Arezki Dalila Arezki est née et vit en Algérie. Elle est docteur en psychologie, diplômée de la faculté de psychologie et des sciences de l'éducation de Louvain-la-Neuve en Belgique ; également maître de conférences à la faculté des lettres et sciences humaines à Tizi-Ouzou en Algérie. Elle enseigne la psychologie générale du développement de l'enfant et de l'adolescent, la psychopédagogie, la méthodologie générale de la recherche post-graduée et l'interculturalité. Voir la suite

  • 2840494299

  • Seguier