• Et si on enquêtait sur la cour des comptes ?
Et si on enquêtait sur la cour des comptes ?

Et si on enquêtait sur la cour des comptes ?

Depuis qu'elle a été créée par Napoléon 1er, jamais la Cour des comptes n'a été aussi influente. Chargée à l'origine de vérifier les comptes des administrations, la prestigieuse institution a vu ses pouvoirs considérablement élargis. Sollicités par le Parlement et le gouvernement, la Cour évalue désormais les politiques publiques, ce qui fait parfois grincer en interne. Depuis que la dette et les déficits publics sont devenus un sujet majeur pour la France, le premier président de la Cour des comptes est écouté comme un oracle et pas seulement à l'occasion de la remise du rapport annuel qui pointe la mauvaise utilisation de l'argent public. C'est une institution mais aussi un corps de hauts fonctionnaires que l'on retrouve à la tête de grandes administrations, d'organismes publics, de cabinets ministériels. La rue Cambon est fière d'avoir vu passer deux présidents de la République, Jacques Chirac et François Hollande. Il s'agit d'une institution plus politique qu'il n'y paraît, avec ses rites, ses réseaux, ses ambitieux. La Cour des comptes, volontiers donneuse de leçons, est-elle si irréprochable et austère qu'elle le prétend ? Pour la première fois, un livre plonge le lecteur dans les coulisses de l'une des institutions les plus influentes et redoutées de France. Auteur en 2013 de Petits secrets et grands privilèges de l'Assemblée nationale (Editions du Moment), Bruno Botella est rédacteur en chef d'Acteurs publics. Journaliste politique depuis 1999, il a notamment travaillé à France-Soir et BFM. Voir la suite

  • 2354173342

  • Du Moment