• Le guide de Lyon des faits divers
Le guide de Lyon des faits divers

Le guide de Lyon des faits divers

Plus de 1400 événements en 650 lieux (avenues, boulevards, places, rues, etc.) Capitale des Gaules, Lyon est aussi, comm e Paris, celle du crime ou du moins des faits divers, tant ils ont marqué la cité. Sans oublier qu’elle fut aussi celle de la Résistance, de la soierie, de l’imprimerie et aujourd’hui de la gastronomie. Le premier fait divers ne fut-il pas, en 64, l’incendie de Lugdunum, quelques mois après celui de Rome ? Et le second, digne de mémoire, la fin tragique en 177 des quarante-huit premiers martyrs chrétiens ? Depuis, il a coulé bien de l’eau sous les ponts du Rhône et de la Saône, mais aussi de l’encre dans les gazettes, pour relater ce que fut à Lyon l’assassinat d’un président de la République, Sadi Carnot, celui d’un juge d’instruction, François Renaud, la disparition d’un notaire, Bernard Galle, l’enlèvement d’un enfant, Christophe Mérieux. Ce livre se lit donc comme un roman policier s’adressant aux touristes qui voudraient découvrir Lyon et ses environs plutôt par ses histoires que son histoire, mais aux Lyonnais également, s’ils souhaitent redécouvrir leur ville, comparée à Chicago par la presse soviétique dans les années 1970-1980. Avec sa guerre des gangs, ses policiers ripoux, ses prostituées dans les églises, ses règlements de comptes. Et plus loin dans le temps sa révolte des canuts, ses inondations, ses catastrophes, ses exécutions, plus de mille cinq cents sur la Place des Terreaux. Une lecture qui prouvera à ceux pour qui l’insécurité progresse que rien n’a vraiment changé au fil des siècles, pour peu que l’on cherche à savoir ce qui s’est passé dans son arrondissement, son quartier ou sa rue. Et c’est passionnant. Voir la suite

  • 2749104831

  • Le Cherche-Midi

  • Documents

  • Documents