• Ya woto bala
Ya woto bala

Ya woto bala

Ya woto bala Suite et fin d'une histoire débutée il y a vingt ans. En Afrique. À Ouagadougou. Avec Yamba, l'adolescent, le voisin, le confident, l'Africain. Retour d'hier, d'émotions, d'hôpital, d'un temps où le SIDA faisait ses premiers pas, de révolution, d'amitié pour toujours, d'amour esquissé. Cruauté d'une réalité qui a bousculé ce passé que l'on croyait invincible. Se relever. Ne pas se résigner. Récit en noir et blanc qui veut sauver. Mettre la mort de côté. Note de lecture ND (ATLI n° 142) : Dans ce livre magnifique, on se sent emporté par l'émotion. Et par des révélations qui nous secouent. Le narrateur (né en 1955), un chirurgien, fait le récit de son premier poste à Ouagadougou (Burkina Faso), il y a plus de vingt ans et de son tout récent retour pour revoir Yamba, son ami de jeunesse. Au travers des réalités et de la logique africaines, le narrateur débusque tous les barbares, les uns plus drapés dans leur suffisance que les autres, c'est tout. « Ya woto bala » (« c'est comme ça ! »), hélas. Lisez vite ce livre. Auteur : Philippe Barré Philippe Barré, né en 1955, est chirurgien : d'abord urologue à Paris puis à l'hôpital Foch, il exerce aujourd'hui en Guyane. Depuis son service militaire à Ouagadougou, il est passionné par l'Afrique où il se rend fréquemment. Il est l'auteur d'une nouvelle inspirée par l'une des expériences professionnelles qui l'a particulièrement marqué, le prélèvement d'organes : « Aime comme mort » (Séguier-Archimbaud). Voir la suite

  • 2840494590

  • Seguier