• Florilege nostalgique
Florilege nostalgique

Florilege nostalgique

« Le temps pervers a bien griffé nos visages, C'est triste le résultat des ans et des hivers. Que revienne le printemps porter ses images, Celles de nos beaux jours qui étaient d'hier. Viens, là, contre moi, retrouvons nos nuages, Pour relire, tous deux, en un beau livre ouvert, Notre vie avec toutes ses belles et tendres pages. Oublions sans regret, celles qui n'ont su plaire. » Les brins de nostalgie de l'auteur montrent leur pointe, perçant du même coup ces illustrations de la vie courante. Voir la suite

  • 2812102454

  • Edilivre-Aparis