• La lumiere effondree
La lumiere effondree

La lumiere effondree

Très jeune, j'ai souhaité donner un nom à la lumière, à l'amour. Mais ce nom introuvable s'est élancé le long des rivièr es, à travers les rues bruyantes des jours. L'amour dormait au bord des chemins - il m'aurait suffi de le prendre -, dans l'encre noire des livres qui s'écrivaient lentement dans le ciel d'enfance. Ma vie s'est mise à errer d'un livre à l'autre. Elle n'a jamais cessé d'errer, ma vie, comme la vôtre, comme les nuages. Elle passe les frontières des pays comme les enfants franchissent les haies, les buissons, les genêts, enjambent les petits ruisseaux qu'avale le vert des prés. Voir la suite

  • 2914577222

  • Lettres Vives

  • Entre 4 Yeux

  • Entre 4 Yeux