• Yves Bonnefoy, penseur de l'image ou les travaux de Zeuxis
Yves Bonnefoy, penseur de l'image ou les travaux de Zeuxis

Yves Bonnefoy, penseur de l'image ou les travaux de Zeuxis

L’œuvre considérable d’Yves Bonnefoy, qui compte aujourd’hui soixante ans de création, fait ici l’objet d’une première i nterprétation du point de vue de sa conception de l’image. Une première partie s’attache au « drame de l’image », autour de l’opposition entre la critique de « l’image » au singulier – en tant qu’elle signe l’aliénation à l’imaginaire et fourvoie la vérité du désir humain – et la défense et illustration des images – en tant qu’elles constituent les indispensables médiations entre un sujet humain limité et son désir d’absolu, autrement dit entre représentation et présence. S’appuyant sur la querelle des images byzantine, Yves Bonnefoy refuse l’iconoclastie tout en ménageant une iconophilie paradoxale, fondée (à l’occasion de sa fréquentation des philosophies de l’existence) sur une notion dont Patrick Née forge le néologisme, celle d’athéologie négative : elle lui permet de dissiper tout malentendu au sujet d’un prétendu crypto-christianisme du poète, en illustrant la fécondité de son athéisme. La figure de Zeuxis comme mythe organisateur de la représentation apparaît au centre de cette première partie (avec la légende du trompe-l’œil des raisins) ; la seconde l’enrichit (grâce à la légende de l’élection du modèle en vue de la représentation idéale d’Hélène), parmi d’autres mythes organisateurs : ceux de Glaucus, de Pygmalion et surtout de Psyché, repris d’Ovide et d’Apulée et revisités. Cette partie entend dégager le fait de la représentation des hypothèques fétichisantes qui obsèdent la modernité (faisant de l’art un fétiche, au sens freudien du terme), au profit d’une « épiphanie d’amour » qui mène, en conclusion, à une « mimésis sauvée », c’est-à-dire à l’espoir d’une approche de la « présence » (mot central d’Yves Bonnefoy, à opposer à la déconstruction de toute présence chez un Derrida) au sein même de la représentation. Grâce à une importante bibliographie et à un index des noms, cet ouvrage de référence se veut aussi un véritable instrument de travail. Voir la suite

  • 2070772837

  • Gallimard

  • Hors Serie