• La psychose, la mort, l'institution
La psychose, la mort, l'institution

La psychose, la mort, l'institution

« La Mort, coupure, accident ; jamais prévue, toujours en trop ». L'abord de la psychose « passion éthique » nécessi te une lutte constante, à travers les pièges du bureaucratisme (tissé de transparence et d'homogénéité), pour sauver le « singulier » et son statut aléatoire. Dans ce texte dense et grave, Jean Oury dénonce cette forclusion du deuil, affirmant la distinction entre pulsion de destruction et pulsion de mort, la « pulsion par excellence » (Todestrieb de Freud). « Le travail du deuil est un travail d'écriture lointaine », base d'une civilisation et de toute culture. Voir la suite

  • 2705667458

  • Hermann

  • Hr.herman.psych

  • Hr.herman.psych