• Aurore boréale
Aurore boréale

Aurore boréale

"La postière qui reçoit et délivre les télégrammes fut la première à diagnostiquer avec une grande sûreté que cet homme se trouvait pris au piège. Elle le sut la première fois qu'elle le vit et elle ne fut pas vraiment surprise quand son télégramme revint avec l'inscription Inconnu à cette adresse. Elle savait qu'il reviendrait et elle sentit qu'il n'y avait pas d'issue pour Joseph Erdman. Cette ville était son piège et il y était entré." Le 1er janvier 1938, Josef Erdman, un homme d'affaires autrichien, descend en gare de Maribor, petite ville slovène où sa famille a vécu avant la Première Guerre mondiale. En attendant d'y retrouver son associé Jaroslav, il lie connaissance avec différents notables, séduit la troublante Margerita, traîne dans les cafés. Mais Jaroslav ne vient pas. Jaroslav existe-t-il seulement ? Tandis que le monde entier est sur le point de basculer dans l'abîme, Erdman s'enlise dans une attente sans objet, comme prisonnier de son personnage et de Maribor. L'apparition d'une aurore boréale lui semble pourtant annoncer de nouveaux bouleversements dans son existence. Avec ce récit aux accents évocateurs de Franz Kafka et de Joseph Roth, Drago Jancar confirme sa place parmi les grandes voix littéraires d'Europe centrale. Figure nationale de la dissidence au temps de l'ex-Yougoslavie (il fut condamné en 1974 à un an de prison pour "propagande hostile" au régime titiste), Drago Jancar est né en 1948 à Maribor. Traduite en une dizaine de langues, son oeuvre a reçu de nombreuses distinctions internationales dont le Prix européen de la prose courte en 1994 et le prestigieux prix Herder décerné à Hambourg en 2003 pour l'ensemble de son travail littéraire. Son précédent livre traduit en français (L'Élève de Joyce) lui a valu un vif succès public et critique. Voir la suite

  • 2846360723

  • L'esprit Des Peninsules